Il s’agit d’une première victoire contre le projet de parc éolien EE sud Vienne sur les communes de Magné et Champagné-Saint-Hilaire avec un avis défavorable exprimé par le commissaire enquêteur missionné dans le cadre de l’enquête publique qui s’est déroulée du 22 mars 2021 au 23 avril 2021.

Voici un résumé des conclusions et avis du commissaire enquêteur :

L’expression de la population

La participation du public a été significative puisque le nombre d’observations reçues est de 392, ce qui est assez remarquable s’agissant d’un projet relativement circonscrit géographiquement. Sur le registre papier, c’est 41 mentions qui ont été rédigées. Avec 2125 visiteurs et 345 observations le registre dématérialisé a eu une fréquentation importante.

Le commissaire enquêteur s’est aussi vu remettre une pétition avec un chiffre significatif malgré les restrictions sanitaires liées à la pandémie : 658 signatures.

Sans surprise, à l’exception de 5 personnes, dont des propriétaires de terrains d’implantation d’éoliennes, les intervenants expriment leur opposition au projet. En outre les conseils municipaux de Magné, Marnay, St Maurice la Clouère, Gençay ont voté contre le projet à l’unanimité. Celui de Champagné St Hilaire a voté contre le projet à la majorité (7 voix contre, 5 pour).

L’impact sur la population et l’activité humaine

Malgré les assurances du pétitionnaire d’EE sud Vienne, les habitants résidant à proximité, parfois à environ 500 mètres, craignent pour le bruit et leur santé notamment.

Depuis le chemin de ronde du château de Gençay, depuis certains éléments en hauteur du parc de la Belle, depuis les chemins de randonnée qui serpentent autour du parc éolien, la visibilité des éoliennes est vraisemblable quoi qu’en dise le pétitionnaire d’EE sud Vienne ; ce fait n’est pas en adéquation avec une activité touristique qui s’appuie sur un patrimoine naturel et architectural préservé et traditionnel.

Le commissaire enquêteur conclu « tous ces éléments, me conduisent à considérer que le parc éolien sud Vienne apportera à la population du territoire plus de mal-être, de risque d’exposition au bruit, de sentiment de dégradation de l’environnement de proximité que de satisfaction. »

Les schémas et documents de planification

Depuis quelques mois, de nombreux intervenants et documents de planification relèvent la forte densité de parcs éoliens en sud Vienne (par exemple plus de 110 machines, réparties sur 22 parcs, en fonctionnement, autorisés ou en études, dans un rayon de 19 km autour du projet de EE sud Vienne).

Le commissaire enquêteur conclu sur cet aspect que « S’il est conforme aux prescriptions formelles, le projet d’EE sud Vienne semble néanmoins en décalage avec les orientations des différents schémas, plans et documents de planification. ».

Besoins, saturation et paysage

Le «ras le bol» à propos des éoliennes s’est largement exprimé au cours de l’enquête publique. Il y a d’abord le sentiment qu’un nouveau parc éolien est inutile au regard des besoins en électricité du territoire, déjà largement pourvu, vision que le pétitionnaire d’EE sud Vienne qualifie de «téméraire» dans son mémoire en réponse, surtout si on se place sur le long terme.

Les «bénéfices» (activité économique pendant la phase de travaux et redevances diverses aux propriétaires et collectivités pendant la phase d’exploitation.) dont l’essentiel (sauf les taxes) est privatif, ne semblent pas convaincants au regard des inconvénients largement ressentis.

Mais c’est surtout dans le paysage que cette saturation peut être perçue. L’ouest de la commune de Magné (séparé par l’axe Gençay-Civray aujourd’hui préservé « … deviendra un nouvel espace d’exploitation d’énergie éolienne … « .

L’impact sur l’environnement

En ce qui concerne l’environnement naturel, les «dégâts», contestés par le pétitionnaire d’EE sud Vienne, paraissent non négligeables et inquiètent de nombreux intervenants autant que la MRAE : présence de zones humides, impact sur la faune, impact sur les haies et le sous-sol.

Le commissaire enquêteur conclu pour cette partie que  » … le projet tel qu’il est construit laisse trop de doutes par rapport à sa capacité de garantir une bonne préservation de l’environnement naturel et la biodiversité. »

Conclusion

Malgré un dossier de bonne qualité, malgré une réponse documentée et des propositions intéressantes visant à associer, accompagner et soutenir la population et le territoire, formulées dans le mémoire en réponse au registre d’enquête, par le pétitionnaire d’EE sud Vienne,

Considérant que la population concernée et les élus se sont massivement exprimés contre le projet d’EE sud Vienne,

Considérant que le parc éolien sud Vienne apportera à la population du territoire plus de mal-être, de risque d’exposition au bruit, de sentiment de dégradation de l’environnement de proximité que de satisfaction,

Considérant que bien que conforme à leurs prescriptions formelles, le projet d’EE sud Vienne semble néanmoins en décalage avec les orientations des différents schémas, plans et documents d’urbanisme,

Considérant qu’il serait bienvenu de ménager une «respiration sans éoliennes» dans l’espace situé au sud-ouest de Gençay,

Considérant que le projet tel qu’il est présenté laisse trop de doutes par rapport à sa capacité de garantir une bonne préservation de l’environnement et de la biodiversité,

Le commissaire enquêteur a exprimé le 25 mai 2021 à Poitiers un AVIS DÉFAVORABLE au projet d’EE sud Vienne.

Retrouvez l’ensemble des conclusions et l’avis de l’enquête publique sur : https://www.vienne.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-risques-naturels-et-technologiques/Installations-classees/Eoliennes/EE-Sud-Vienne-Magne-Champagne-Saint-Hilaire