L’interdiction dans les textes règlementaires

Le Règlement sanitaire départemental (art. 84) interdit le brûlage à l’air libre des déchets verts (assimilés à des ordures ménagères). Brûler des déchets verts peut faire l’objet d’une contravention de 450€.

Pourquoi est-il interdit de brûler ses déchets verts ?

Les conditions de brûlage des déchets verts conduisent à une combustion imparfaite des résidus de végétaux et émettent bon nombre d’imbrûlés, d’autant plus que les végétaux sont humides. Le brûlage à l’air libre des déchets verts est fortement émetteur de polluants atmosphériques : des particules (PM), des oxydes d’azote (NOx), des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), du monoxyde de carbone (CO), des composés organiques volatils (COV), du benzène, des dioxines et furanes. En France 48 000 décès prématurés sont liés à la pollution de l’air.

Brûler 50 kg de végétaux …

… émet autant de particules que

  • 14 000 km parcourus pour une voiture essence récente
  • 13 000 km parcourus pour une voiture diesel récente
  • 12 mois de chauffage d’une maison équipée d’une chaudière fuel performante …

C’est pourquoi il est important d’apporter ses déchets verts à la décheterie afin qu’ils soient traités comme il le faut.